Exposition Pop Art au MAC

Jusqu'au 31 octobre 2017

Cette année 2017 Le musée d'art contemporain Saint Martin et le Château des Adhémar mette à l'honneur l'exposition Pop Art, voir plus..." à découvrir jusqu'au 31 octobre.

L'exposition collective Pop Art, voir plus..., fruit d'une collaboration entre la château des Adhémar et le musée d'art contemporain Saint Martin, présente les figures majeures du Pop art, courant populaire né dans les années 50 aux Etats Unis et en Angleterre. A leurs côtés sont exposées des œuvres d'artistes contemporains, héritiers de ce mouvement emblématique de l'histoire de l'art.

Les artistes exposant au musée :
Peter Stämpfli (1937 - ) Suisse
Si ses pneus en gros plan ont fait le tour du monde, le suisse Peter Stämpfli a su construire en un demi-siècle une œuvre qui déborde cette icône du Pop art. Formé par un élève d’André Lhote, il croise l’abstraction américaine à la fin des années 1950 et s’en détache très vite.
La peinture figurative recule, il s’y cramponne et la renouvelle. Vers 1965, son style, marqué par le graphisme de la publicité et le dessin industriel, comme celui de Lichtenstein, commence à s’imposer.
Gudmundur Gudmundsson dit Errò (1932 - ) Islande
À Paris, Erró rencontre Brauner, Masson, Max Ernst, Man Ray, Miro, Giacometti, Duchamp, Breton. Volontiers provocant, Erró met en scène aussi bien des despotes que des héros de
bandes dessinées ou des dieux de la mythologie gréco-romaine dans un univers plastique pétri d’énigmes. Hitler, Mao et les personnages de Disney se côtoient ainsi dans un climat largement empreint de violence et de sexualité. Héritier de Lichtenstein, Warhol, Fahlström,
Roberto Matta et Rosenquist, l’artiste entrelace les styles et les graphismes en multipliant les allégories contemporaines.

L'ART DE LA RUE
Richard Orlinski est aujourd’hui l’artiste contemporain
le plus vendu en France (source Art Price). Ses œuvres d’art,
conçues autour du concept « Born Wild », témoignent de valeurs
essentielles dans un style contemporain, qui ne cède
jamais au trash, à l’extravagance ou à l’éphémère.
Profondément ancré dans sons époque,
Richard Orlinski utilise principalement des
matériaux contemporains comme la résine
 et l’aluminium, mais également le
marbre, la pierre et le bronze.

Tarifs

Adulte : de 4 à 6 € (PASS 2 sites (musée et château): 6€ plein tarif et 4€ tarif réduit - valable 7 jours).

Périodes d'ouverture

tous les jours de 11h à 18h.

07-06-2017

LE NOUGAT

L'histoire du nougat de Montélimar...

La renommée a rendu indissociables ces deux mots depuis le XVIIème siècle, époque où commencèrent à produire les premiers  amandiers introduits...

Voir l'article
03-10-2017

Le fascinant week-end Vignobles et découvertes en Drome provençale

Voir l'article